Sir Joseph Paxton: Le Jardinier polyvalent

La reine Victoria a brièvement décrit Joseph Paxton comme « un garçon de jardinier ordinaire. »bien que plus tard, elle ne put faire autrement que de lui accorder l’accolade. Un siècle plus tard, il est possible non seulement de voir l’inévitabilité des progrès de Paxton, mais aussi de le reconnaître comme un artiste imaginatif dont le travail reflétait de manière unique le milieu de l’époque victorienne.

Il était en effet d’origine modeste, fils d’un petit fermier. Né en 1801 près de Woburn dans le Bedfordshire, il a fait ses études à la Grammar School locale jusqu’à l’âge de quinze ans, lorsqu’il a été placé sous la direction de son frère aîné, jardinier dans le parc voisin de Battlesden. C’est là qu’il apprit les rudiments du jardinage paysager, et sa première tâche responsable semble avoir été la construction du lac en 1821.

Trois ans plus tard, il était engagé sur l’arboretum de Chiswick Gardens. Le prince Puckler-Muskau, en visite à Chiswick en 1827, constata avec regret que la disposition de William Kent disparaissait devant la nouvelle mode anglaise consistant à planter des  » terrains d’agrément  » avec des arbres et des arbustes en rangées.