Moshoeshoe I

1786-1870
Fondateur et roi du Basutoland

Fondateur et roi de la nation Basotho (l’actuel LESOTHO), Moshoeshoe I était réputé pour ses compétences militaires et ses capacités diplomatiques. Il a joué un rôle majeur dans la protection du Lesotho contre la conquête par les colons européens, et il a aidé le pays à accéder à l’indépendance. À l’origine nommé Lepoqo, Moshoeshoe était le fils d’un chef Koena. Alors qu’il était jeune adulte, Moshoeshoe a acquis une réputation de leader en faisant des raids de bétail audacieux. Pourtant, il était impatient et colérique, et il a tué des disciples pour des infractions mineures. Un sage local lui a dit qu’être juste et humain ferait de lui un leader plus prospère. Ce conseil a aidé Moshoeshoe à réaliser que la paix, pas la guerre, lui gagnerait plus de fidèles disciples. En utilisant cette approche, il a uni divers petits groupes pour former la nation Basotho au début des années 1830. Pendant ce temps, Moshoeshoe a étudié les relations complexes entre les populations africaines et européennes et a appris à les traiter de manière positive. En montrant qu’il était un leader fort et intelligent, Moshoeshoe a gagné le respect des autres dirigeants africains et des responsables coloniaux, ce qui s’avérera un facteur important dans ses luttes pour le maintien d’une nation basotho indépendante.

Les plus grands défis auxquels Moshoeshoe a été confronté pendant son règne ont été les tentatives des colons européens de conquérir le peuple Basotho et de s’emparer de leurs terres. Au début, la Grande-Bretagne s’est rangée du côté des colons. En 1852, une force britannique envahit le Lesotho, mais Moshoeshoe les vainquit. Au cours des 15 années suivantes, les colons tentèrent de dominer Moshoeshoe et ses partisans, mais échouèrent. Grâce à son habileté diplomatique, Moshoeshoe a gagné le respect des fonctionnaires coloniaux et a amené le gouvernement britannique à ses côtés. En forgeant une alliance avec la Grande-Bretagne et en obtenant sa protection, il a aidé à sauver le Basotho du contrôle européen. En conséquence, les habitants du Lesotho considèrent Moshoeshoe comme le père du pays. (Voir aussi Afrique australe, Histoire.)