Les 4 types de traduction les plus courants (et quand les utiliser)

Lorsque vous avez besoin d’un texte traduit, il y a généralement quatre façons de le faire:

Traduction automatique (MT)

Traduction par un programme informatique (par exemple Google Translate). Aucune intervention humaine.

Traduction gratuite et pratiquement instantanée
Mauvaise qualité – erreurs diverses et formulation peu claire ou même absurde

Traduction automatique + relecture humaine (PEMT)

Un relecteur (seulement en de rares occasions un traducteur professionnel) corrige les erreurs les plus évidentes et les formulations peu claires de la traduction automatique.

Assez bon marché et rapide
Contient toujours des erreurs et une mauvaise formulation

Traduction humaine

Un traducteur qualifié et formé professionnellement traduit le texte.

Traduction assez précise et bien rédigée
Coûte plus cher et prend plus de temps que PEMT

Traduction humaine + révision

Un deuxième traducteur vérifie soigneusement la traduction du traducteur professionnel.

Les contrôles minutieux permettent la plus haute qualité
Est le plus cher et prend le plus de temps

En d’autres termes, la qualité de la traduction s’améliore avec chaque méthode, tout comme les coûts et la durée:

Quelle méthode est recommandée pour votre texte?

Je veux juste savoir
de quoi il s’agit
Je veux savoir
ce qu’il dit
Je veux utiliser le texte
professionnellement
Je veux publier
mon texte

Alta Verba fournit uniquement des traductions en utilisant les méthodes 3 et 4, en fonction des besoins de votre entreprise. La méthode 4 est le seul moyen de garantir la meilleure qualité pour que vous puissiez publier en toute confiance. Les autres méthodes risquent de nuire à l’image de votre entreprise. Ne vous laissez pas berner par les affirmations exagérées de la traduction automatique, avec ou sans révision humaine (méthodes 1 et 2). Le risque pour l’image de votre entreprise est trop grand.