La ligne offensive de départ des Jets aura un chiffre d’affaires de 100% en 2020

En libérant Brian Winters dimanche, les Jets se sont engagés à ce que leur formation de départ affiche un chiffre d’affaires de 100% en 2020.

En 2019, la ligne offensive partante de la semaine 1 de New York était composée de Kelvin Beachum et Kelechi Osemele sur le côté gauche, Ryan Kalil au milieu, et Winters et Brandon Shell sur le côté droit.

Derrière une ligne offensive qui avait peu de chimie, l’attaque des Jets a craché. Lors de la première saison d’Adam Gase en tant qu’entraîneur-chef, l’unité offensive de New York s’est classée 31e au chapitre des points par match, 32e au chapitre des verges par match et 32e au chapitre des verges par jeu.

Les Jets n’avaient en moyenne que 0,7 yards au sol avant le contact par tentative, ce qui était le dernier de la NFL, selon Pro Football Focus. De plus, New York a permis une pression en 2,5 secondes ou moins sur 27,5% de ses abandons, ce qui était le deuxième plus élevé de la ligue.

C’était en grande partie la raison pour laquelle Sam Darnold avait peu ou pas de temps pour faire des pièces. Les quarts des Jets ont été limogés 52 fois en 2019, ce qui constituait la quatrième meilleure note de la ligue.

Joe Douglas en a fait son projet de prédilection cette saison morte pour reconstruire la ligne offensive des Jets. Il a passé toute la saison morte à boucher des trous dans les tranchées pour s’assurer que Darnold et l’attaque puissent connaître un succès accru en 2020 et au-delà.

Les Jets n’ont montré aucun intérêt à ramener des membres de la formation partante de l’an dernier. Beachum et Shell ont signé des pactes d’un an avec les Cardinals et les Seahawks, respectivement. Osemele, qui n’a joué que trois matchs avec Gang Green avant d’être libéré en raison d’un conflit de blessures, a signé un contrat d’un an avec les Chiefs. Kalil est susceptible de choisir à nouveau la retraite après que les Jets l’aient écarté l’année dernière et aient obtenu de mauvais résultats.

La première commande de Douglas a été de signer un contrat de trois ans de 30 millions de dollars avec le pivot George Fant. En ce moment, Fant est désigné comme le titulaire du premier jour au poste de pilier droit. Restant sur le côté droit, Greg Van Roten a signé un contrat de trois ans et 10,5 millions de dollars et évoluera au poste de garde droit en l’absence de Winters.

Mettant les choses en place au milieu, Douglas a signé Connor McGovern pour un contrat de trois ans et 27 millions de dollars. Il sera le titulaire de New York au centre. Alex Lewis, qui a fait un travail admirable pour remplacer Osemele, est maintenant assuré d’une place de titulaire au poste de garde gauche avec des hivers partis. Quant au plaqueur gauche, il est maintenant posté par Mekhi Becton, le choix de première ronde de New York à Lousiville.

Alors que la ligne offensive des Jets devra encore une fois travailler sur sa chimie, un roulement de l’alignement était nécessaire compte tenu de la façon dont l’attaque s’est stabilisée derrière une unité aussi terne en 2019.