John Jeffrey nommé président par intérim du Scottish Rugby Board

La longue saga de la gouvernance du rugby écossais a pris une autre tournure au cours du week-end avec une réunion du Conseil convoquée à la hâte qui a accepté que Colin Grassie quitte ses fonctions avec effet immédiat et que le héros du Grand Chelem de 1990, John Jeffrey, prenne le poste par intérim jusqu’à ce qu’une nomination à temps plein soit prise, ce qui ne devrait pas être avant cette période l’année prochaine.

Grassie avait déjà annoncé qu’il quitterait son poste lors de l’AGA de cette année – qui doit actuellement avoir lieu le 15 août bien que cela soit en cours d’examen en raison des mesures de distanciation sociale qui ont été appliquées en raison de la pandémie de Covid-19 – cependant, l’accord de PRO14 avec CVC étant conclu à la fin de la semaine dernière, il a été décidé qu’un changement de visage devrait se produire plus tôt que cela.

Jeffrey est un opérateur expérimenté dans les milieux politiques du rugby. Il est membre coopté du Scottish Rugby Council depuis 2010, membre du Conseil des Six Nations depuis 2012 et président depuis juillet dernier. Il représente également le Rugby écossais à World Rugby depuis 2010 où il siège au Comité Exécutif (depuis 2016) et préside le Comité de Rugby (depuis 2013).

Le rugby écossais fait face au repli malgré un investissement CVC de 20 millions de £, insiste Dodson

Mise à jour: PRO14 vend 28% de sa participation à une société de capital-investissement CVC

Semaine de la santé mentale: « Parfois, je me couchais là et je croyais que je suis une mauvaise personne »

Ses antécédents en affaires – à une époque de bouleversements importants – ne sont pas aussi clairs. Son travail de jour est la gestion de la ferme familiale à Kerseknowe, près de Kelso.

Les critiques de la récente gouvernance du rugby écossais auront espéré une nomination de l’extérieur de l’organisation, mais ce n’est pas une tâche simple dans le climat économique et social actuel.

Le Comité des nominations pour la nomination de Jeffrey était composé de la Présidente de la SRU, Dee Bradbury, des administratrices indépendantes Non exécutives, Lesley Thomson QC et Julia Bracewell, et du Directeur non exécutif nommé par le Conseil de la SRU, Graeme Scott. Grassie présidait auparavant ce groupe, mais il n’est pas clair si Jeffrey assumera désormais ce rôle dans la recherche de son remplaçant à long terme.

Jeffrey a eu une brillante carrière de joueur. Il reçoit 40 sélections en équipe d’Écosse entre 1984 et 1991 à Kelso, et est également sélectionné pour les Lions irlandais britanniques & en 1986 pour leur match contre le reste du Monde et pour la tournée de 1989 en Australie.

 » J’ai été très heureux d’accepter le rôle de Président du Rugby écossais « , a déclaré le joueur de 61 ans. « Notre sport fait face à des défis importants en ce moment et j’espère pouvoir mettre mon expérience à profit au profit du rugby écossais et de toute la communauté du rugby en Écosse. Sous la présidence de Colin, le Conseil d’administration et Scottish Rugby ont fait des progrès dans des domaines importants et j’ai hâte de poursuivre ce travail. »

Grassie a rejoint le Conseil d’administration de Scottish Rugby en tant qu’Administrateur Non Exécutif indépendant en 2012 et en est devenu le Président en janvier 2017. Il a été annoncé en juillet dernier qu’il allait poursuivre un troisième mandat jusqu’à l’été prochain, ce qui a été un choc lorsqu’il a annoncé en avril qu’il allait démissionner lors de l’AGA.

« J’ai déjà indiqué mon intention de démissionner en août de cette année, mais avec l’achèvement rapide et réussi de l’investissement de CVC dans le PRO14 et par extension dans le rugby écossais, c’est le moment idéal pour reprendre les rênes », a-t-il déclaré.

« J’ai eu le privilège d’être Administrateur Non Exécutif indépendant et Président du Conseil d’administration de Scottish Rugby dans un sport que j’aime à une période cruciale de son développement.

 » Nous avons accompli beaucoup de grandes choses au fil des ans en tant que planche et en tant que sport. Tout en notant que nous avons, comme tous les sports, des défis tout autour.

« Je pars avec une grande fierté et gratitude envers mes collègues membres du conseil d’administration passés et présents et je reconnais le travail acharné de tout notre personnel et de nos bénévoles, qui font tant pour soutenir notre grand jeu.

« Je suis également très heureux de pouvoir confier le rôle de président à John Jeffrey, un joueur, dirigeant et administrateur sportif exceptionnel.

« Avec la connaissance du jeu de JJ et la richesse de son expérience à Six Nations et à World Rugby, le Scottish Rugby Board sera très bien servi.

« En raison de la pandémie de COVID-19, nous sommes confrontés à des défis importants en tant que sport, mais je sais que le conseil d’administration de Scottish Rugby restera concentré sur le fait de guider l’ensemble du sport, de la base aux équipes nationales, à travers cette crise de la manière la plus durable possible.

 » Puis-je enfin transmettre mes remerciements aux collègues d’autres syndicats avec lesquels j’ai toujours apprécié de travailler en étroite collaboration au fil des ans. »

Le président du Rugby écossais, Dee Bradbury, a déclaré: « Je voudrais tout d’abord remercier Colin Grassie pour sa contribution au rugby écossais au cours des huit dernières années, en particulier pendant son mandat de Président. Je sais qu’il se souciait profondément de ce sport et qu’il a dirigé le Conseil d’administration alors que le rugby écossais a fait de réels progrès ces dernières années.

« Nous avons la chance d’accueillir en tant que nouveau président John Jeffrey, qui apportera sa propre expérience et ses connaissances importantes à ce poste. Il arrive à un moment difficile pour notre sport, mais je sais qu’il sera un atout pour le Board et le rugby écossais dans les mois à venir. »

Le vice-président Ian Barr, qui devrait prendre la présidence lors de la prochaine AGA, a déclaré: « J’aimerais accueillir JJ dans son nouveau rôle de Président du Rugby écossais. Je sais qu’il apportera ses connaissances et sa passion au rôle et qu’il est respecté dans tout le jeu en Écosse. J’ai hâte de travailler avec lui dans les mois à venir. Je tiens également à remercier Colin pour sa contribution au jeu au cours des huit dernières années. »

Mise à jour : La matrice décisionnelle met en lumière les défaillances de la gouvernance de la SRU