Jan Lievens

Jan Lievens, également appelé Lievens de Oude, Livius Johanis le Vieux, ou Johannis Livens, Lievens également orthographié Lieversz (oon), Lyrins, ou Leyrens, (né en octobre 1930 à Lievens). 24, 1607, Leyde, Neth.- enterré le 4 juin 1674 à Amsterdam), peintre et graveur polyvalent dont le style est issu à la fois des écoles néerlandaises et flamandes de l’art baroque.

Contemporain de Rembrandt, il fut l’élève de Joris van Schooten (1616-18) et du professeur de Rembrandt Pieter Lastman à Amsterdam (1618-20). Après avoir résidé un temps à Leyde, Lievens travailla en Angleterre (1632-35) puis à Anvers (1635-44). En 1644, il retourne à Amsterdam, où il reçoit d’importantes commandes et où son travail est très admiré. Pourtant, ses dernières années ont été troublées par les dettes, la solitude et l’errance.

Lievens est principalement connu pour les œuvres de sa période de Leyde, qui montrent l’influence et la concurrence de son ami Rembrandt, avec qui il partageait un atelier. Il peint des sujets religieux, allégoriques et mythologiques, des portraits, des scènes de genre et des paysages. Certains de ses paysages ont longtemps été attribués à son ami Adriaen Brouwer. Pendant son séjour à Anvers, son art acquiert une forte saveur du style de Van Dyck. Dans ses dernières années en Hollande, la maîtrise de la grande manière flamande de Lievens le recommanda aux cercles officiels, et il fut chargé de peindre des toiles décoratives pour l’hôtel de ville d’Amsterdam et d’autres bâtiments. Certaines de ses premières eaux-fortes sont de qualité Rembrandt.